Mots-clefs

, , , ,

Je ne vous raconte pas. Laure Marie Madeleine Gallet. Quatre noms. Sur mon visa, mon prénom est Gallet. Nom de famille Laure Marie Madeleine. Les professeurs n’ont toujours pas compris comment ils devaient m’appeler. Le plus souvent c’est Marie Madeleine ou bien Laure Marie. En plus, Laure ce n’est pas vraiment un prénom de fille pour les Indiens. Et puis c’est totalement imprononçable.

mon (presque) homonyme

mon (presque) homonyme

Puis un jour quelqu’un a eu l’illumination de me dire. Ah tu es « Laure of Paris… Comme L’Oreal Paris ». Je ne sais pas si la comparaison est flateuse. Au moins maintenant j’arrive à expliquer aux gens comment prononcer mon prénom. Autre façon d’expliquer mon prénom, il y a un légume qui s’appelle « laurki » en hindi. « I am a laurki without ki ».

Mon nom est incompréhensible et imprononcable. C’est un juste retour des choses en fait.

Je passe outre le fait que les prénoms indiens soient toujours un peu mystérieux pour moi, que je confonds encore les prénoms masculins et féminins. Un de mes potes s’appelle G. Ramachandarian. G. c’est la première lettre du prénom de son père, et cela fait office de nom de famille.

J’ai plein de potes qui n’ont pas de nom de famille, juste un prénom et cela suffit. Du coup, une fille voudrait choisir « Potter » comme nom de famille en hommage à Harry Potter.

Pour nous, avoir un nom de famille, c’est une évidence. Pas en Inde. Le nom de famille n’existe pas dans certaines région, est optionnel dans d’autres. Certaines personnes, les Yadav par exemple, ont le nom de leur caste en guise de nom de famille.

Publicités