Mots-clés

, , , ,

Bonsoir,

Komposition 8

D’abord toutes mes félicitations à tous ceux et toutes celles qui ont eu des résultats récemment. Que vous soyez heureux ou déçus, vous ne vous rendez certainement pas compte de la difficulté de ce que vous avez réussi. A tous ceux qui sont déçus, j’aimerais vous dire qu’il y a plein de choses qui vous définissent bien plus dans la vie qu’un résultat d’admissibilité. Bonne chance pour la suite des aventures.

Bonne chance aussi à ceux qui passent le bac, spéciale dédicasse à Arnaud et son bac de français.

Aujoud’hui, j’ai passé une super journée car j’ai rencontré des gens sympatiques et surprenants.

Il y a un « Jewish Museum » à NY, gratuit le samedi, le magasin et le restaurant du musée sont fermés le samedi. Au début je n’avais pas titlé, aussitôt arrivé dans le musée, j’ai compris que samedi, c’est chabbat. Musée très intéressant, je n’ai eu le temps de faire qu’un exposition sur deux soeurs qui collectionnaient notamment des oeuvres de Matisse.

un exemple de bijou de ce musée

Ensuite je suis entrée gratuitement (car le musée fermait dans 15 min) dans un musée de design, l’architecture extérieure et intérieure de musée étaient incroyables, surprenant, élégant. Il y avait une exposition sur Van Cleef&Arpel, plein de bijoux, plein de diamants (plein d’étoiles dans mes yeux…).

17h45 le samedi, c’est le moment où le Guggenheim devient plus ou moins gratuit (on paye ce que l’on veut, avec une donation conseillée). Dans la queue, j’ai rencontrée une Américaine de Floride de 14 ans. C’est la première fois qu’un truc pareil m’arrivait. Quand elle a entendu mon accent étrange elle m’a regardé assez bizarrement. Quand elle a sur que j’étais de Paris, elle a failli faire une crise cardiaque. Je suis la première non-américaine qu’elle a rencontré dans sa vie. Elle m’a donc pris en photo, j’ai failli lui signer un diplôme. Elle m’a demandé si je savais parler « l’accent français », en fait, elle voulait dire « le français » mais elle ne savait pas quelle langue on parle en France.  Bref, une rencontre haute en couleur. J’aime trop les files d’attentes qui passent vite car on discute avec ses voisins!

Le Guggenheim, très beau, même si la majorité du musée est fermé jusqu’au 24 juin, et donc le public n’a accès qu’à trois petites galeries. J’ai vu Kandinski, c’était un peu la première fois. Au début, sans explications, je ne comprenais pas pourquoi ces toiles avaient leur place à côté de Monet, Van Gogh, Renoir ou Cézanne, mais maintenant, après les avoir observées, je les apprécie beaucoup plus. La première image, c’est un de ses tableaux phares dans la collection exposée.

l'intérieur du Guggenheim

A la sortie du Guggenheim, j’ai discuté avec une Autrichienne, dont le fils est champion d’Autriche de patinage artisique, il s’entraine en Pennsylvanie.  La discussion était assez improbable et vraiment chouette.

Ensuite, un Japonais est arrivé, il voulait qu’on le prenne en photo, il était hyper méticuleux sur la manière d’utiliser son appareil photo, sur l’angle, l’orientation, l’absence d’autres personnes dans le champs. Ca a pris au moins 10 min de le rendre heureux.

J’espère que tout va bien pour chacun de vous. Bonne fête à tous les pères, et particulièrement au mien!

Publicités